Featured

Bienvenue

>>> NOUVEAU LIVRE : Le chef parle toujours en dernier

>>> Prochaines formations sur l’excellence décisionnelle: la clé du succès dans l’excellence opérationnelle. Pour vous inscrire…

>>> Prochaines conférences : L’intelligence collective pour atteindre l’excellence décisionnelle. Pour vous inscrire…

>>> Ce blog est disponible en anglais : Decision-Making Excellence.

>>> NOUVEAU LIVRE : RÊV-OLUTION – Une carrière de rêve grâce au Design Thinking

Un bon décideur est un décideur courageux ?

Le courage managérial est une qualité personnelle. Cependant, nous pouvons développer ce courage pour tous les managers en mettant en œuvre les savoir-faire de l’excellence décisionnelle.

Vous avez une décision difficile à prendre. Vous savez qu’elle sera impopulaire, fortement émotionnelle et qu’elle va bousculer l’ordre en place. Dans ce contexte, à quoi bon co-construire une décision avec ceux qui vont s’y opposer de toute façon ? Ce serait probablement une perte de temps ! La solution consiste donc à faire preuve de courage et à utiliser ensuite les techniques de conduite du changement : identifier les alliés pour “neutraliser” les opposants.

Continue reading “Un bon décideur est un décideur courageux ?”

L’intelligence collective : savoir-être ou savoir-faire ?

L’intelligence collective est un ensemble de savoir-faire et de savoir-être : écoute, bienveillance, ouverture, humilité et confiance. Comme je l’ai expliqué dans ce billet, dans une organisation hiérarchique, l’humilité n’est pas un savoir-être, mais un savoir-faire. Par extension, on peut transposer ce raisonnement sur tous les savoir-être spécifiques à l’intelligence collective et ainsi définir l’intelligence collective comme un savoir-faire !

Certains consultants ou coachs pensent que l’intelligence collective doit être abordée comme un coaching. Quand un manager manque d’écoute, de bienveillance, d’ouverture ou d’humilité, on lui pose des questions pour qu’il prenne du recul et qu’il identifie les « comportements » plus efficaces. Cela peut fonctionner dans le management individuel et collectif. Malheureusement, mon observation, depuis plus de 20 ans, est que cela ne fonctionne pas pour l’intelligence collective parce que nous sommes dans le registre de la culture et du paradigme ancrés dans l’inconscient collectif.

Continue reading “L’intelligence collective : savoir-être ou savoir-faire ?”

NOUVEAU LIVRE : Le chef écoute toujours en premier

Je vous annonce la publication de mon 12ème livre sur le thème de l’excellence opérationnelle et décisionnelle. Ce livre présente deux techniques de management : l’écoute opérationnelle et le feed-forward.

Ce livre est disponible en version papier uniquement sur Amazon ou en version eBook sur www.axiopole.com.

Continue reading “NOUVEAU LIVRE : Le chef écoute toujours en premier”

Décider avec humilité : savoir-être ou savoir-faire ?

Quelle que soit la personne à qui vous poserez la question, elle vous répondra que l’humilité est un savoir-être. C’est vrai…et faux ! Cela dépend du contexte. Techniquement, il s’agit d’un comportement, d’un trait de caractère, de votre personnalité. Cependant, dans un environnement hiérarchique, il est très difficile d’être humble spontanément, naturellement sans un minimum de savoir-faire.

Continue reading “Décider avec humilité : savoir-être ou savoir-faire ?”

Connaissez-vous l’obsolescence décisionnelle programmée ?

Extraits du livre : L’excellence décisionnelle. Voir chapitre 4 du livre.

Quand vous prenez des décisions sur des sujets simples ou compliqués, votre décision devient obsolète quand l’objectif est atteint, quand la mission est réalisée. D’une certaine manière, vous programmez et contrôlez la date de l’obsolescence !

Quand vous prenez des décisions sur des sujets complexes, votre décision peut devenir obsolète avant même le début de son exécution et à tout moment ensuite. Un sujet est complexe quand personne ne sait avec certitude ce qu’il faut faire. La conception et la mise en œuvre des décisions nécessitent différentes expertises et impliquent différentes entités au sein d’une organisation. Il s’agit par exemple de la stratégie, du choix d’une innovation, du développement des ventes, de l’augmentation de la productivité ou d’une réorganisation. On parle souvent d’enjeux collectifs.

Quand vous prenez une décision sur la stratégie ou sur une réorganisation, il faudra attendre plusieurs mois pour savoir si vous avez pris la bonne décision. Il y a une part d’incertitude, d’imprévisibilité, d’instabilité liée à des facteurs internes et externes. De ce fait, une décision sur un sujet complexe a une obsolescence programmée… à une date que vous ne connaîtrez jamais. Selon votre secteur d’activités et le niveau de compétition, cette obsolescence sera plus ou moins rapide, mais tôt ou tard, il faudra de nouveau innover, se réorganiser et revoir la stratégie dans une boucle infinie. Il s’agit donc d’une obsolescence à la fois programmée et infinie de vos décisions passées !

Continue reading “Connaissez-vous l’obsolescence décisionnelle programmée ?”

Comment développer votre performance décisionnelle immédiatement ?

Extraits du livre : L’excellence décisionnelle. Voir chapitre 1 du livre.

Sur un sujet complexe, pourrait-on un jour sanctionner un décideur alors même qu’il a pris une très bonne décision ? La réponse est oui ! Quelles sont les questions à poser pour évaluer une décision sur un sujet complexe ? Faut-il évaluer le contenu de la décision (résultats obtenus) ou le processus qui a conduit à la décision (outils et méthodes utilisés) ? Le bon sens devrait nous pousser à répondre qu’il faut évaluer les deux, mais j’affirme que c’est une erreur.

Continue reading “Comment développer votre performance décisionnelle immédiatement ?”